2010 JUILLET - PETITION "POUR QUE VIVE LE GFEN"

mercredi 4 août 2010

APPEL A SOUTIEN

"Issu de la tourmente de la Première guerre mondiale, le GFEN n’a cessé de promouvoir la transformation de l’Ecole afin qu’elle parle à tous, prépare « le futur citoyen (...) mais aussi l’être humain conscient de sa dignité d’homme.

Ses apports à l’Education portent l’empreinte de ses présidents successifs. Le physicien Paul Langevin insiste sur la formation de l’esprit scientifique (« L’enseignement fait trop souvent apprendre mais pas comprendre »). Henri Wallon contribue à une meilleure connaissance de la psychologie de l’enfant, dans un débat stimulant avec Piaget où, dans l’entrecroisement de l’affectif et du cognitif, si « la pensée naît de l’action pour retourner à l’action », c’est toujours en interaction avec la pensée de l’autre. Son travail à la Maison du Renouveau à Montmorency, qui accueille des enfants juifs victimes de la guerre, permettra de développer la notion de surcompensation pour rendre compte de leur exceptionnel développement. Est-il besoin de rappeler la place qu’a pris le Plan
Langevin-Wallon, mûri dans la Résistance, dans l’imaginaire éducatif de notre pays ?

Gaston Mialaret lui succèdera en 1962, contribuant à la création des Sciences de l’Education en France (en 1967), puis Robert Gloton, lui aussi ancien élève de Wallon, IEN qui n’aura cesse de développer l’éducation nouvelle auprès de ses équipes de circonscription dans la Marne, l’Eure puis à Paris, où il crée le Groupe Expérimental du 20e arrondissement, attestant de la puissance créatrice du travail d’équipe, ayant contribué à éradiquer l’échec scolaire. Henri Bassis en exportera le principe au Tchad, élaborant une expérience de formation des maîtres à l’échelle d’un pays, occasion d’élaborer, à l’épreuve du terrain, puis de formaliser - en complicité avec sa femme Odette Bassis - la démarche d’auto-socio-construction du savoir.

Le GFEN a parallèlement porté la polémique contre les dons et ses avatars (talents, aptitudes...) et affirmé l’éducabilité de tous ; il a introduit et popularisé les pratiques des ateliers d’écriture, travaillé la pédagogie du projet, expérimenté le travail par cycles, n’ayant cesse d’inventer des pratiques pour que tous les élèves réussissent, transforment leur rapport au savoir et à culture de la maternelle à l’université, dans tous les domaines disciplinaires, en lien avec la recherche (plus de trente ouvrages parus depuis dix ans)...

Ses apports à l’Education sont considérables. De l’élémentaire au secondaire, nombre d’équipes peuvent témoigner de la pertinence et de la fécondité de ses formations, qui dynamisent le travail des équipes d’établissement, contribuent à redonner sens à apprendre pour les élèves tout autant qu’elles réactivent l’envie d’enseigner des professionnels. Son travail est salué par de nombreux chercheurs.

L’annonce brutale de coupes sombres début juillet (arrêt du soutien d’un de ses deux détachés par l’Education Nationale et du subventionnement de ses projets par le Haut Commissariat à la Jeunesse) lui porte un coup terrible fragilisant la poursuite de son action.
A l’heure où les difficultés scolaires se creusent sur fond de problèmes sociaux accrus, il est inconcevable et inacceptable d’asphyxier cet espace de réflexion et d’action pédagogique, alors même qu’il est sollicité pour la formation de formateurs, auprès des équipes en Education Prioritaire et des dispositifs relais, des éducateurs de la PJJ et de tant d’autres lieux préoccupés par des jeunes en mal d’apprendre. Au-delà de leur efficacité, les moyens pédagogiques ne sont pas indifférents aux finalités éducatives : à quel monde préparons-nous nos élèves au quotidien ?

Nous appelons à soutenir le GFEN, pour la démocratisation de l’Ecole et une conception émancipatrice de l’éducation, contre toutes fatalités.

Pour signer la pétition en ligne
http://www.gfen.asso.fr/histoire/fr...

Pour en savoir plus et signer la pétition sur papier, lire le document joint.



Documents joints

PDF - 59.9 ko
PDF - 59.9 ko


Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /homepages/16/d242391189/htdocs/tmp/cache/skel/html_9611fe7c7241b89066e6716f850725ab.php on line 242

Commentaires  (fermé)

Logo de jjejacUa
mercredi 11 août 2010 à 14h23 - par  jjejacUa

hh6uYb pzzeqprsvxgo, [url=http://upwrhrwichjq.com/]upwrhrwichjq[/url], [link=http://maggulukipwi.com/]maggulukipwi[/link], http://kiobqmoffzte.com/

Site web : QpegLZBenmh

Brèves

LE GFEN EN PROVENCE

vendredi 17 mai 2013

Ce site est dédié aux activités du GFEN en Provence, à Aubagne notamment.

  • "Contribuer conjointement à former l’Homme et le Citoyen, à éclairer l’action par la pensée, à vivifier la pensée par l’action". (Henri Wallon)

Qu’est-ce que le GFEN ? C’est est un mouvement d’idées. Il réunit parents, enseignants, éducateurs, formateurs, étudiants, travailleurs sociaux et toutes les personnes qui souhaitent agir pour une transformation des pratiques et des mentalités dans les domaines de l’Éducation, de la Formation, de la relation entre l’École et la Société...

Convaincus du « Tous capables ! » nous voulons agir contre toutes les formes d’exclusion : exclusion du savoir, de la création, de la recherche, de l’invention ... et prendre appui sur les immenses capacités de l’Homme à se construire lui-même, solidaire et émancipé.

Télécharger le dépliant
Un dépliant à télécharger et à découvrir :

PDF - 2.5 Mo

contact@gfenprovence.fr